L’un des principaux groupes de supermarchés en Europe possède sa propre usine de traitement et de réemballage de la viande. Une tâche fréquente dans l’usine consiste à transférer des morceaux de viande, lourds et de formes aléatoires, depuis les chariots jusqu’à des machines de découpe. C’est une étape difficile pour les opérateurs qui doivent atteindre aussi bien le haut du chariot que le bas, tout en manutentionnant des charges pouvant peser jusqu’à 15 kg.

La solution de levage doit donc être sûre et ergonomique pour les opérateurs, mais aussi robuste et fiable. Associé à cela, puisqu’il s’agit de produits alimentaires, il existe une autre contrainte importante : la capacité de résister aux nettoyages fréquents.

RDL Engineering (Izegem, Belgique) a recommandé et installé une solution de table élévatrice VPG en acier inoxydable. Xavier De Leersnijder de RDL détaille les exigences strictes en matière d’hygiène: « Les douze tables élévatrices sont nettoyées intensivement avec de l’eau et des produits de nettoyage chaque jour. Cela signifie que chaque composant : électrique, mécanique et hydraulique, doit pouvoir résister à ces conditions très agressives »

« En outre, la fosse dans laquelle sont installées les tables élévatrices est également vidée pour un nettoyage en profondeur chaque semaine. Cela signifie que les tables élévatrices ne peuvent pas y être fixées en permanence. Au lieu de cela, elles sont fixés à des cadres spécialement conçus pour un nettoyage facile, et qui empêchent les résidus de nourriture d’y adhérer. »

RDL et son client ont opté pour une solution basée sur les tables élévatrices VPG en acier inoxydable. « L’installation complète et personnalisée de VPG offrait la fiabilité, l’ergonomie et des coûts d’exploitation maitrisés, requis par le projet », poursuit Xavier. « Il était également facile d’intégrer des fonctions de sécurité, telles que des capteurs et des commandes, qui assureraient le bon positionnement des racks et des chariots. »

Rutger Clovén, Key Account Manager chez VPG, poursuit : « La solution VPG permet de déplacer le chariot de haut en bas, de manière à ce que les opérateurs puissent toujours travailler dans cette fenêtre magique d’une hauteur de 700 à 1100 mm, sans avoir recours à des postures inconfortables. En ménageant le dos, les bras et la nuque, les opérateurs peuvent travailler facilement, plus longtemps, en toute sécurité et 40% plus rapidement. Le positionnement du panneau de commande rendant le contrôle de l’appareil très accessible finit d’optimiser l’ergonomie de la solution. »

L’usine présentait un autre défi à relever: une fois installé, le système ne pouvait plus être démonté pour être modifié. « La voie que nous avons choisie consistait à fournir un prototype pour valider la solution, puis à livrer des unités identiques sur le site », explique Xavier. « Nous avons testé, perfectionné, optimisé, et testé à nouveau, jusqu’à ce que tout soit parfait. Ce n’est que lorsque notre client a été totalement satisfait, que nous avons poursuivi la production. Malgré tous ces tests rigoureux, le projet n’aura duré qu’un an, du premier contact jusqu’à la mise en service. ”

Rutger Clovén, explique que le projet montre à quel point il est aisé de personnaliser les tables élévatrices VPG pour des applications spécifiques et exigeantes. « Nous sommes toujours là pour conseiller. Mais il est utile que nous intégrions déjà des fonctionnalités telles que des blocs d’alimentation et des commandes faciles d’accès et bien protégés. Elles ont joué un rôle important dans la résistance aux lavages répétés de notre solution »

Obtenir un devis